Banner
A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
Culture Headwear Les Chicago Bulls

Vous êtes fan de basketball et vous ne connaissez pas les Chicago Bulls ? Impossible ! L’équipe de la star internationale Michael Jordan est certainement la plus connue dans le monde et ce, à juste raison ! Avec pas moins de 8 de ses joueurs inscrits au Basketball Hall of Fame, les Chicago Bulls sont la légende vivante de la NBA ! Tous les joueurs de basket dans l’âme ou sur le terrain s’accordent pour dire qu’il n’y a aucune équipe aussi spectaculaire que les Bulls, tout simplement !

La naissance d’un mythe 100% à l’américaine

Lorsqu’elle est créée, la franchise des Bulls est déjà la troisième franchise de basket à Chicago. Ce sport est peu suivi par les habitants de la ville dans les années 50 et l’ancien joueur Dick Klein décide quand même de créer une autre franchise professionnelle afin de donner de l’ampleur à ce sport dans sa ville. L’équipe connaît sa première saison en 1966 et se qualifie directement pour les playoffs. Elle adopte d’abord un style très défensif puis développe son attaque dans les années 70, ce qui continuera de la caractériser. La franchise atteint son meilleur niveau dans les années 80 grâce à un athlète vainqueur du titre universitaire avec North Carolina : Michael Jordan ! Notez l’anecdote incroyable qui veut que Jordan n’ait été qu’un second choix et que les propriétaires de la franchise aient essayé de l’échanger au dernier moment ! En effet, Jordan est un arrière alors que les équipes sont d’habitude construites autour de joueurs pivots. Une fois son potentiel décelé, l’équipe entière se rassemble autour de Jordan et accède une nouvelle fois aux playoffs !

L’année 1989 est révélatrice de changements car l’équipe étant malmenée en playoffs, elle s’arrête en finales de Conférence, ce qui pousse l’équipe à opérer des modifications. En 1990, une nouvelle attaque est créée et ainsi les Bulls ne perdent presque plus aucun match ! Ils réalisent l’exploit de décrocher trois fois de suite le titre de champion et on retient surtout le tir décisif de Paxson en 1993 qui leur permit de remporter leur troisième titre consécutif, à 3 secondes de la fin du match ! Cette époque marque aussi la consécration de Michael Jordan comme meilleur joueur de Finales NBA. Avec une équipe en or et un joueur hors pair, deux légendes du basketball sont nées !

La star des Chicago Bulls : Michael Jordan

Joueur star originaire de Brooklyn, la NBA décrit Michael Jordan comme « le plus grand joueur de basket de tous les temps ». Dès son arrivée en NBA, Jordan marque des points, beaucoup de points et Sports Illustrated affirme : « A star is born ». Souvent blessé, il remporte tout de même énormément de titres dont le record du nombre de points marqués en un match en playoffs, celui des 3000 points marqués en une seule saison ou encore celui du meilleur joueur de la ligue en 1988. Sélectionné dans l’équipe de la « Dream Team » qui part aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, c’est encore l’occasion pour lui et ses coéquipiers de faire une démonstration de force et d’assurer un spectacle hors norme au public présent. Contre toute attente et suite à l’assassinat de son père et la fatigue accumulée par son passage dans la Dream Team, Michael Jordan prend sa retraite en 1993 et souhaite s’éloigner de la scène publique. Ce départ choque le monde entier mais Jordan prévoit une deuxième surprise de taille : il intègre l’équipe de baseball des White Sox (en ligue mineure), en hommage à son père. L’amour du ballon orange étant trop fort, son passage dans le milieu du baseball n’est que de courte durée.

Michael Jordan fait son grand retour chez les Bulls en 1995 aux côtés de l’autre légende de la franchise Scottie Pippen et affronte pour son premier match les Indiana Pacers. Ce match rassemble plus de 35 millions de téléspectateurs et consacre Michael Jordan au rang de superstar. L’équipe se qualifie en playoffs mais essuie des défaites qui la prive de finales, ce qui eut le don d’irriter le grand champion. L’équipe voit donc arriver un renfort de taille : Dennis Rodman, spécialiste des rebonds avec qui elle décroche de nouveau trois titres de champion consécutifs. Michael Jordan décide de prendre sa retraite définitive en 1999 mais reste à tout jamais une icône culturelle dans le monde entier. Le logo « jumpman » que l’on trouve sur les Nike Air Jordan rend hommage à sa détente hors du commun et Jordan reste très présent dans les médias grâce à ses partenariats avec d’autres marques comme Mc Donald’s ou Coca-Cola. L’impact culturel de l’équipe des années 90 et de son joueur est énorme et universel.

Des symboles passés dans la culture mainstream

On peut tous repérer les fans des Bulls de très loin grâce à son identité visuelle presque inchangée et qui annonce la couleur. Le logo au taureau rouge a été créé par Dean Wessel en 1967 et combine le symbole de la puissance de l’animal à l’histoire de la ville de Chicago, cœur de l’industrie bovine pendant des décennies. Plus récemment, du sang a été ajouté sur les cornes du taureau sur les ordres de Dick Klein, le patron des Bulls afin de rendre le plus visuel plus menaçant. Lorsqu’on retourne le logo, certains disent y voir un robot ou un extra-terrestre… Autre tradition de l’équipe qui n’est décidément pas comme les autres, les Bulls entrent toujours sur le terrain accompagnés d’une animation 3D, de feux d’artifices et chaque joueur est mis en lumière un par un. Notez que depuis 1989, les Bulls ne jouent qu’avec des chaussures noires : encore un moyen d’affirmer leur singularité ! Autre accessoire majeur au succès qui dépasse celui de l’équipe pour devenir un emblème de la culture américaine dans le monde: la casquette Chicago Bulls ! Avec le taureau fier représentant de la Windy City ou le simple mot “Bulls” brodé, vous pouvez retrouvez de nombreux modèles chez Mitchell & Ness et New Era sur notre shop.

Aujourd’hui, l’équipe des Bulls suit les pas tracés par les légendes de la franchise, qu’elles s’appellent Michael Jordan, Scottie Pippen ou encore Derrick Rose. Le joueur a en effet intégré l’équipe en 2008 après que l’équipe ait raté les playoffs. Grâce aux Bulls, Rose gagne le NBA MVP Award et devient le seul autre membre des Bulls après Michael Jordan à avoir remporté ce titre. La franchise actuellement composée de la forte tête franco- américaine Joakim Noah reste l’une des meilleures et continue de défendre son jeu face à ses rivales de toujours dont font partie les Detroit Pistons, les Miami Heat ou encore les New York Knicks !

Découvrez notre sélection de snapback Chicago Bulls chez Mitchell and Ness et New Era


A
Fermerk