A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
A
PLUS DE CHOIX
Obey

Obey est à la fois une marque de mode design et le pseudonyme de son créateur Shepard Fairey. Chaque œuvre d’Obey reflète l’âme engagée d’un artiste hors du commun ! On retrouve dans ses créations l’engagement d’un Diego Rivera et l’audace d’Andy Warhol. Découvrez l'histoire d’un street artiste issu de l’univers du skateboard ! Lire la suite

FILTRER LES PRODUITS
Trier par Genre
Trier par Couleur

Que veut dire Obey?

Si vous vous demandez ce que veut dire Obey, le traduire par « obéissez ! » ne vous aidera pas. En revanche, savoir que Shepard Fairey a tiré ce slogan d’une réplique d’Invasion Los Angeles en dit plus sur son esprit révolté. Ce film de John Carpenter au titre choc est considéré comme une critique du système capitaliste. Concernant le logo de sa marque, Shepard Fairey le crée en 1989. Le portrait d’André the Giant reprend les traits du catcheur parisien André Roussimoff. Il signe sa collection de vêtements ainsi que chaque accessoire headwear, du t-shirt à la casquette.

Retour sur Shepard Fairey

Shepard Fairey est un street artiste américain. Né en 1970, il se passionne dès l’adolescence pour les graffitis. Il utilise comme support à ses premiers dessins le skateboard ou le t-shirt. Il se forme ensuite à l’art de l’illustration et au graphisme sur les bancs de l’école de design de Rhode Island. Sa série de stickers André the Giant has a posse, que l’on peut traduire par “André le géant a une bande de potes”, voit rapidement le jour. En 2005, il réalise la pochette de l’album Monkey business des Black Eyed Peas. Puis, l’affiche Hope marque le début d’un succès international pour Shepard Fairey. Elle est réalisée en soutien à Barack Obama pour sa campagne présidentielle de 2008. En 2012, l’artiste conquiert la France avec sa fresque Rise Above Rebel, située dans le 13e arrondissement de Paris. 

Shepard Fairey et le Street Art

Au même titre que Banksy qui utilise la peinture au pochoir, Shepard Fairey, alias Obey Giant, est membre du mouvement street art. Il réussit un véritable coup de génie en opposant ses visuels à son message souvent engagé. En effet, le design de ses affiches, inspiré par la publicité ou les campagnes de propagande, dénonce justement l’aveuglement de la société face à un système consumériste et à la politique en place. Ses œuvres sont toujours accompagnées de slogans forts comme « make art not war » ou « I am revolution ». L’utilisation du noir rend ses travaux encore plus impactants comme sur les oeuvres Paint it black, Lotus Woman et Marianne !

La Marianne d'Obey Giant

Si vous allez dans le 13e arrondissement de Paris, vous pouvez voir la fresque Marianne d’Obey avec la devise « liberté, égalité, fraternité ». Elle recouvre un immeuble à l’angle du boulevard Vincent Auriol. Cette exposition à ciel ouvert rend hommage aux victimes des attentats de Paris en 2015. Détournée pour dénoncer les mesures sécuritaires du gouvernement, la Marianne d'Obey a été vandalisée dans la nuit du 13 décembre 2020. Des activistes politiques lui ont ajouté des larmes de sang. Engagé dans la lutte contre toute injustice, l’artiste Shepard Fairey a choisi d’ajouter une larme bleue au moment de la restauration. Cette nouvelle fresque a donné lieu à un tirage de sérigraphies en édition limitée. 650 exemplaires ont été mis en vente au prix de 90 euros à la galerie Itinerrance de Paris et les bénéfices ont été reversés aux Restos du cœur. 

Un Street artiste toujours actif

Après 30 ans de carrière, Shepard Fairey est toujours aussi présent. En 2019, il réalise une nouvelle fresque au cœur du 4e arrondissement de Paris, intitulée "Knowledge + action". La galerie du musée d’art de San Francisco expose ses œuvres, comme celles de Londres, de Boston, ou encore de Los Angeles où il vit actuellement. En France, deux ans après Grenoble, c’est Annecy-le-Vieux qui ouvre ses portes à Obey. Elle organise en 2021 l’exposition Shepard Fairey à l’Abbaye, un espace d’art contemporain. Chaque sérigraphie en édition limitée est mise en lumière dans un cadre unique. Véritable touche-à-tout, Obey Giant écrit aussi.  L’édition 2016 de son livre Philosophy of Obey, avec une préface de Sarah Jaye Williams, rassemble ses réflexions au sujet de l’art. Il dirige même le magazine  Swindle, dédié à l’art et à la culture, en collaboration avec le réalisateur Roger Gastman. 

Obey Giant et la mode

Expert de la sérigraphie, Shepard Fairey a conquis l’univers de la mode depuis longtemps : t-shirt jardin blanc ou noir, Casquettes 5 panel, sweat Obey… La marque à l'image d'André the Giant a toute une histoire et mérite sa place dans votre dressing ! L'expérience de Shepard en sérigraphie et comme couturier se ressent dans la qualité de ses créations. Vous aimerez aussi son esprit créatif et rebelle. Récemment, il a d’ailleurs revisité le logo de Google sur un t-shirt. Il a repris le code couleur du géant du web pour remplacer son nom par... Obey. Suivez les actualités de la marque ! Pour les casquettes, les Chapeaux bob et les bonnets sur notre site, profitez d'une livraison gratuite dès 49 €. Toute l'équipe d'Headict assure un emballage et une expédition au top !

 

A
Fermerk